Aller au contenu

L'éducation

Il y a un dicton qui dit bien les choses :

« Il n'y a pas de mauvais chien, il n'y a que de mauvais maîtres »

Une personne qui devient propriétaire d'un chien a de nouvelles responsabilités. Trop souvent on achète un chien pour faire plaisir aux enfants ou pour s'extérioriser à travers le chien.  L’éducation d’un chien passe par des règles bien précises. Tout d’abord éduquer son chien c’est aussi expliquer aux enfants le comportement qu'il doit avoir envers le futur compagnon de la famille. Il est très important de bien faire comprendre aux enfants qu’un chien n’est pas une peluche, un objet mais un être vivant qui demande respect.

Quelques petites règles générales à donner aux enfants. On ne doit jamais surprendre un chien par derrière, vous risquez de l'effrayer. Évitez les mouvements brusques. Éviter de lui tirer les oreilles, la truffe, la queue, c'est autant de choses sensibles pour le chien qu'il n'aime pas se faire triturer.

Un chien que l’on croise et dont on ne connaît pas sa réaction, il y a des règles à respecter. On doit toujours demander au maître comment est son chien. Il est supposé le connaître.  Si l’enfant peut le caresser.  S’il peut jouer avec lui sans risque. Je vois encore trop souvent des enfants qui pourchassent le chien, tirent les oreilles, parfois lancent même des cailloux, et malheureusement c'est là que les accidents arrivent. Bien trop souvent on accuse le chien qui n’y est pour rien.

 


Voici quelques bons principes d'éducation pour votre chien.

  • Ne punissez jamais votre chien quand vous sentez que vous perdez patience et vous vous mettez en colère.
  • Ne punissez pas votre chien avec sa laisse ou tout autre objet qui signifie pour lui « plaisir. »
  • N'avancez pas furtivement derrière votre chien pour le surprendre, le saisir brusquement. Ne vous précipitez pas sur lui pour l'effrayer.
  • Ne poursuivez pas votre chien pour l'attraper, c'est lui qui doit venir vers vous ou vous suivre.
  • N'appelez pas votre chien comme pour le cajoler, puis, quand il est à votre porté, le punir pour une sottise faite précédemment. Vous regretteriez rapidement d'agir ainsi.
  • Ne jouez jamais de mauvais tour à votre chien, ne l'agacez pas.
  • Ne vous moquez pas de lui.
  • Il est cruel de héler un chien attaché alors qu'il ne peut pas venir.
  • Ne punissez pas votre chien en lui marchant sur les pattes, elles sont très sensibles.
  • Ne triturez pas ses oreilles mêmes pour le jeu.
  • L'éducation que vous lui donnez doit être cohérente, sinon le chien ne vous considérera pas comme son dominant.
  • Ne faites pas travailler votre chien après son repas.
  • Ne perdez pas patience dans l'éducation d'un chien de moins de 6 mois. Restez calme avec les adultes.
  • Ne le secouez pas. Ne brutalisez pas le chiot. Ne le soulevez pas par la queue, la tête ou ses pattes. Ne le levez pas par la laisse.
  •  Ne faites pas travailler votre chien de façon intensif, laissez-lui des périodes de repos et de jeu entre les leçons.
  • Ne vous attendez pas à ce que votre chien soit merveilleusement obéissant après seulement quelques semaines d'éducation.
  • Ne donnez jamais à votre chien des morceaux de nourriture quand vous êtes à table. Donnez-lui ses repas à heure régulière, chaque jour, ainsi son estomac sera habitué à ces horaires, le chien également.
  • N'utilisez pas son nom pour tout et rien, son nom doit être pour lui un signal qui appelle une réaction immédiate.

En élevage, le sevrage doit être commencé vers le début de la 5ème semaine en commençant à introduire une alimentation sèche, que l’on trempe pour la mixer en bouillie. Observer dès lors qui est le dominant dans la portée. Surveiller le chiot dominé pour observer à ce qu’il mange également. Petit à petit, augmenter la ration de la bouillie et la donner 4 fois par jour. Séparer la mère quelques heures des chiots dès la 6ème semaine.  L’éducation du chiot commence par la voix. La séparation pour la vente ne doit pas se faire avant 10 semaines voir même 12 semaines.

Ne pas utiliser des journaux comme litière pour la propreté des chiots. L’habituer très jeune à faire ses besoins à l’extérieur si vous les élevez à l’intérieur. La femelle est propre plus vite que le mâle. Habituez votre chiot à marcher en laisse très tôt et surtout le sociabiliser dès l’âge de 3 mois.